CONGLOMEROS – Daphné Achermann

Dans Conglomeros, trois corps s’entrechoquent, se copient, fusionnent, et s’exploitent. Ils se développent comme un système fermé. La frontière avec l’autre s’efface parfois dans le but de trouver une peau commune, se renforce à l’inverse en construisant des relations complexes entre des organismes différents. Ils contractent tacitement des tensions dynamiques, tout en étant à la recherche d’une stabilisation permanente.

” Je suis à la recherche d’un corps subissant des contradictions internes,  laissant apparaitre une organisation déstructurée. L’anatomie se déconstruit: les fluides deviennent structures, l’ossature se transforme en fluide, le regard devient volume. (…) Je cherche le rapport politique entre un corps et un autre en travaillant sur l’espace impalpable qui apparait en contre-forme. ”

Chorégraphie : Daphné Achermann

Avec Lisa Miramond, Amalia Alba et Solene Garnier.

Live musique: Benjamin Pogonatos.

Scénographie, lumière: Johan Achermann.

Captation video: Alice Gauthier.

Advertisements